Brevet 2021 - Série professionnelle - Session de juin - Métropole - www.sti2d.net

Une éolienne produit de l'électricité grâce à la force du vent, source d'énergie renouvelable et inépuisable.

En haut du mât de l'éolienne, la nacelle s'oriente automatiquement pour être toujours face au vent. Ce changement d’orientation est effectué à l'aide de trois moteurs et d'engrenages. L'hélice, généralement composée de 3 pales, tourne sous l'effet d'un vent d'au moins 10 km/h.

   

 

Brevet 2021 - Série générale - Session de juin - Centres étrangers - Groupe 1 - www.sti2d.net

Le radar de recul est un système utilisé à l'arrière des véhicules pour faciliter la manœuvre de stationnement.

Il est constitué de 4 capteurs à ultrasons positionnés sur le pare-chocs du véhicule. Lorsqu'un obstacle est détecté (mur, véhicule, arbre, personne...), le système émet des bips sonores et affiche la position de l'obstacle sur un écran au tableau de bord.  

   

Brevet 2019 - Série générale - Session de septembre - Polynésie - www.sti2d.net

Au Mondial des fournisseurs de l’agriculture et de l’élevage, les drones ont une place de choix dans les allées du pôle innovation. Ces petits engins volants vont devenir des alliés précieux pour les agriculteurs qui souhaitent surveiller leurs champs à l’aide de caméras.
   

Brevet 2018 - Série générale - Session de septembre - Métropole - www.sti2d.net

Lors d’une course à la voile, les vents et les courants marins ont un impact sur le comportement du bateau et sur sa trajectoire.

Pendant la course, le navigateur ne peut pas rester en permanence à la barre de son voilier, car il doit se déplacer pour effectuer des réglages de voilure en raison des variations des conditions météorologiques et climatiques. Il est donc nécessaire d’avoir un système automatisé qui dirige le bateau, sans l’action du skippeur sur la barre du gouvernail. Ce système est nommé « pilote automatique de bateau pour barre franche ».
   

Brevet 2020 - Série générale - Session de septembre - Métropole- www.sti2d.net

Afin de répondre aux engagements sur le réchauffement climatique, des solutions naturelles et/ou techniques existent pour capter le dioxyde de carbone (CO2) et dépolluer l’air.
L’étude propose d’analyser et d’améliorer le prototype d’un mur végétal prévu à cet effet. Ce type de système vise à être installé là où l’implantation d’une solution naturelle n’est pas envisageable.
Ce système est équipé de deux panneaux verticaux de mousse internes du mur végétal. Il est autonome en eau et en énergie électrique.