Développement Durable - Empreinte Ecologique L'empreinte écologique quantifie pour un individu ou une population la surface bio-productive nécessaire pour produire les principales ressources consommées par cette population et pour absorber ses déchets.

La surface bio-productive est constituée :

  • de forêts,
  • de terres cultivées,
  • de pâturages,
  • d’eau potable
  • des ressources des océans.

Un questionnaire d'empreinte écologique donne une estimation de la quantité de terre et d'océan nécessaires pour répondre aux besoins en termes de nourriture, produits, services, logement et énergie ainsi que l'absorption des déchets.

L’ empreinte écologique est exprimée en "hectares globaux" (hag), unité standardisée qui prend en compte les différences de productivité biologique des écosystèmes sur lesquels influent les activités liées à notre consommation.

 

Développement Durable - Les déchets La gestion des déchets comporte la collecte, le transport, le traitement (le traitement de rebut), la réutilisation ou l'élimination des déchets, habituellement ceux produits par l'activité humaine, afin de réduire leurs effets sur la santé humaine, l'environnement, l'esthétique ou l'agrément local. Cette gestion concerne tous les types de déchets, qu'ils soient solides, liquides ou gazeux, chacun possédant sa filière spécifique.

Développement Durable - Ecolabels Tout produit a un impact sur l'environnement :

  • il a besoin de matières et d’énergie pour être fabriqué,
  • il doit être emballé et transporté,
  • il deviendra un jour un déchet …

Mais il existe des produits qui entraînent moins d’impacts sur l’environnement et conservent leurs performances lors de l'utilisation : les « éco-produits ».

Pour les connaître, il faut apprendre à repérer les bons logos écologiques : ils signifient que les produits ont été vérifiés par des organismes indépendants quant à leur conformité à des critères écologiques stricts et à des critères de performances rigoureux.

 

ACV - Téléphone Portable Soucieuse de continuer son action de sensibilisation du grand public aux impacts environnementaux des produits de consommation, l’ADEME a décidé de réaliser une analyse de cycle de vie d’un téléphone portable « moyen » de deuxième génération.

Ce téléphone a une masse totale de 383 grammes (téléphone = 133g, emballage = 130g ; chargeur 120g)

Il possède les fonctionnalités suivantes :

  • Appels entrant et sortant
  • SMS entrant et sortant
  • Répertoire
  • Réveil
  • Calculatrice

 

ACV - Jean Soucieuse de continuer son action de sensibilisation du grand public aux impacts environnementaux des produits de consommation, l’ADEME a décidé de réaliser une analyse de cycle de vie sur un pantalon de type « Jean ».

Les objectifs de cette étude sont d’évaluer les impacts environnementaux de ce pantalon pendant sa durée de vie.

visiteurs et robots depuis décembre 2011

magazine web - communique de presse
Referencement Google - agence seo